Éradication de la  Variole : la fête à la vaccination ?

Le 8 mai 2020 va être le 40è anniversaire de la proclamation officielle de l’éradication de la variole. Pour cette occasion, nul doute qu’une grande manifestation allait être organisée pour transformer ce qui fut jusqu’à présent l’échec le plus cuisant qu’une énorme campagne de vaccination développée sous la contrainte pour la transformer en un formidable succès justifiant toutes les vaccinations et toutes leurs contraintes, qu’elles soient présentes, passées ou futures.

 

L’OMS a dégainé plus tôt, le 9 décembre qui est le 40è anniversaire de la publication du document de la Commission mondiale attestant de cette éradication.

https://www.who.int/fr/news-room/detail/13-12-2019-who-commemorates-the-40th-anniversary-of-smallpox-eradication

Pour les joyeux fêtards de l’OMS

«  La commémoration d’aujourd’hui marque le début d’une campagne d’une année pendant laquelle l’OMS et ses partenaires célébreront l’éradication de la variole et expliqueront qu’il faut poursuivre la lutte contre la poliomyélite et d’autres maladies et accroître rapidement les investissements dans la sécurité sanitaire mondiale. Une exposition consacrée à ce moment historique sera inaugurée à l’Assemblée mondiale de la Santé, en mai 2020, puis présentée en principe à d’autres manifestations, notamment à l’Assemblée générale des Nations Unies à New York. »

On va donc parler toute l’année 2020 de la grande victoire sur la variole. Par la vaccination ? Entre 2 coupes de champagne, les fêtards écrivent :

« Le succès du programme d'éradication de la variole a permis de se doter de connaissances et d'outils essentiels pour la surveillance et a démontré les avantages de la vaccination en anneau et l'importance de la promotion de la santé pour combattre des maladies comme la poliomyélite et la maladie à virus Ebola »

Vous noterez qu’ils parlent du succès du programme d’éradication et non de la vaccination, nuance ! Mais peu importe ! Que les vaccinations, qu’elles soient de routine ou des contacts se soient avérées impuissantes ou catastrophiques. Ces dernières sont très certainement à l’origine des épidémies qui furent qualifiées " d’explosives et d’inattendues" alors qu’il était reconnu que la variole se propageait lentement. Peu importe puisqu’on attribuera de toutes façons la victoire à la vaccination. La vaccination a échoué ? Qu’importe, profitons de cet échec pour promouvoir les autres vaccinations :

« Ce programme a également jeté les bases nécessaires à la mise en place de programmes de vaccination nationaux plus solides, partout dans le monde, contribuant à instaurer des soins de santé primaires dans de nombreux pays et créant une dynamique pour la couverture sanitaire universelle. »

J'ai écrit de très nombreux et copieux articles sur le thème de l'éradication de la variole. Je renvoie tout particulièrement à l'article récapitulatif d'octobre 2016, en relation avec le poster que j'avais présenté sur le sujet au congrès Adelf-Sfsp de Bordeaux;

http://questionvaccins.canalblog.com/archives/2013/10/16/28149160.html

 

ainsi qu'au premier article que j'avais publié sur ce blog sur ce thème :

http://questionvaccins.canalblog.com/archives/2007/06/21/5380719.html

On aura tout le temps pour en parler, la fête devant durer toute l'année 2020 avec relance le 8 mai 2020 pour l'anniversaire de la proclamation officielle.