Lu sur le site de la région Afrique de l'OMS :

Épidémie de poliomyélite confirmée au Mali [1]

Le mérite de cet article du bureau de la région Afrique de l'OMS est qu'il confirme toutes les informations que j'avais déjà pu rassembler sur ce blog dans de nombreux articles en m'appuyant sur les données publiées sur les sites de l'OMS

Voir catégorie Polio http://questionvaccins.canalblog.com/archives/la_polio/index.html



Bamako, le 7 Septembre  2015 - 

« Un cas de poliovirus circulant de type 2 dérivé du vaccin (PVDV2) a été confirmé au Mali. Le pays est en état d'alerte après que les autorités de Bamako, la capitale et la plus grande ville du pays, ont détecté un cas dont la date de paralysie remonte au 20 Juillet 2015. 

Le virus détecté est génétiquement lié à une souche  de PVDV2 confirmée ... qui depuis plus de 2 ans circule à travers les frontières internationales sans détection. »



Rappelons que le virus sauvage de type 2 n'a plus été détecté depuis octobre 1999. Le poliovirus de type 2 dérivé d'une souche vaccinale a été introduit par la vaccination orale trivalente. On constate ainsi, et vérifie une fois de plus, que l'éradication de la polio au sens défini en 1988 : éradication des 3 virus sauvages est totalement dépassée. Il faudra éradiquer aussi les virus dérivés de souches vaccinales et pour cela il faudra obligatoirement interrompre l'utilisation du vaccin oral. Cela l'OMS le sait et le répète souvent. Mais, dit-elle, il faut attendre pour cette opération que les 3 virus sauvages aient été éradiqués. Mais comment fera-t-on alors pour éradiquer les virus dérivés des vaccins ? Par le vaccin injectable ? On n'a pas voulu de lui pour éradiquer les virus sauvages car il n'a pas les capacités pour cela, ne créant pas d'immunité intestinale. Alors ?

ADDITIF : Incroyable !!! Le poliovirus sauvage de type 2 a été déclaré officiellement éradiqué de la planète alors qu'un virus dérivé de souche vaccinale de type 2 vient de   provoquer une paralysie au Mali. Certes, il n'y a pas de contradiction formelle mais il y aura évidemment une confusion dans les esprits, chacun pensant que la polio provoquée par les virus de type 2 a été éradiquée alors que c'est faux. Quand les virus sauvages de types 1 et 3 auront aussi été éradiqués, on "vendra" l'éradication des ces 3 virus sauvages comme étant l'éradication de la polio alors que des virus très proches et potentiellement tout aussi dangereux continueront de circuler.

http://polioeradication.org/

"20 September, Bali – In an important step towards a polio-free world, the Global Commission for the Certification of Poliomyelitis Eradication (GCC) today concluded that wild poliovirus type 2 (WPV2) has been eradicated worldwide. The GCC reached its conclusion after reviewing formal documentation submitted by Member States, global poliovirus laboratory network and surveillance systems.  The last detected WPV2 dates to 1999, from Aligarh, northern India."



« Le risque de propagation de ce virus est jugé élevé. Aussi, il a une capacité de provoquer des cas de paralysie chez l’homme et même de tuer. L'émergence et la diffusion de PVDV2 révèlent le faible niveau d’immunité de la population contre ce virus. »



On a ainsi confirmation que ces virus dérivés circulent comme les sauvages et sont aussi dangereux qu'eux. On le sait depuis longtemps.



« La cause principale  réside dans les faibles taux de couverture vaccinale en Guinée. Par conséquent, le vaccin antipoliomyélitique oral (VPO) doit être administré à plusieurs reprises afin de stopper l'épidémie et de protéger les enfants. »



« La cause principale est la couverture vaccinale insuffisante »

Refrain connu … Sauf que chaque campagne de vaccination orale remet en circulation des virus vaccinaux …. Une protection insuffisante de l'eau consommée par les populations ne serait pas une cause suffisamment importante ?



« L'expérience acquise dans d’autres pays nous apprend que les campagnes de vaccination de masse doivent être minutieusement planifiées, préparées et conduites avec une bonne supervision afin qu’elles soient les plus efficaces possible. Par ailleurs, les activités de surveillance, de mobilisation sociale sont des facteurs clés de réussite. 

En outre, les systèmes de vaccination de routine devraient être rapidement renforcés dans ces deux pays afin de maintenir le niveau d’immunité des populations et d’éviter ainsi la survenue d’épidémies de poliomyélite dues à des virus de types sauvage ou dérivé. »



Il y aurait autre chose à faire … si on avait commencé en 1988 au lieu de dépenser des fortunes et de gaspiller des trésors de dévouement pour vacciner on avait orienté les efforts vers la protection de l'eau.

 

« La poliomyélite est une maladie dévastatrice hautement contagieuse qui touche principalement les jeunes enfants dans les zones où l'hygiène et l’assainissement ne sont pas adéquats. Le virus de la poliomyélite pénètre dans l'organisme par la bouche et se propage facilement par l'intermédiaire des matières fécales contaminées à travers la nourriture et l'eau. »



Hygiène et assainissement pas adéquats !



Oui bien sûr, ils savent mais c'est une fatalité contre laquelle il convient de ne rien faire …



[1] http://www.afro.who.int/fr/mali/press-materials/item/7986-epidemie-de-poliomyelite-confirmee-au-mali.html