A la suite de 2 cas de polio apparus en Ukraine chez des enfants de 4 ans et de 10 mois, les médias s'affolent comme par exemple [1] :

 

« La polio est de retour en Europe. L’Organisation mondiale de la santé a rapporté deux cas de poliomyélite en Ukraine. La maladie infectieuse a touché deux enfants de 4 ans et dix mois dans la région de la Transcarpatie dans le sud-ouest du pays. Ce sont les premiers cas de polio depuis 2010 en Europe, et depuis 1996 en Ukraine.

Dans son communiqué, l’Agence onusienne indique que le virus a provoqué la paralysie des deux enfants. « Aucun d'entre eux n'avait d'ailleurs été vacciné contre la poliomyélite », précise l’OMS.

Le retour de cette pathologie infectieuse hautement contagieuse est lié au faible taux de vaccination dans le pays depuis 2008. »

Cet article, comme la plupart des autres, oublie de mentionner que l'Agence onusienne (l'OMS) [2] précisait que le virus était un virus de type 1 dérivé d'une souche vaccinale (cVDPV1) :

« In Ukraine, 2 cases of circulating vaccine-derived poliovirus type 1 (cVDPV1) have been confirmed, with dates of onset of paralysis of 30 June and 7 July 2015. The genetic similarity between the cases indicates active transmission of cVDPV1. Both are from the Zakarpatskaya oblast, in south-western Ukraine, bordering Romania, Hungary, Slovakia and Poland. One child was 4 years old and the other 10 months old at the time of onset of paralysis. » 

 

Il ne s'agit donc pas d'un virus sauvage mais d'un virus d'origine vaccinale et qui est devenu virulent après avoir circulé dans l'environnement et y avoir rencontré d'autres entéro-virus avec lesquels il s'est recombiné. Ce sera désormais le principal problème pour assurer une réelle éradication de la polio.

J'avais publié un bref commentaire à ce sujet sur le site d'Europe 1 en réaction à un débat sur la vaccination sur la station [3]:

le 18/08/2015 à 15h57

#

Pour la polio on confond trop souvent la maladie, les paralysies, avec son éradication qui est l'interruption de la circulation des virus polio, ce qui n'est pas du tout la même chose ! Le vaccin injectable peut éviter des paralysies mais ne peut empêcher les virus polio de circuler. C'est pourquoi on utilise le vaccin oral à virus vivant dans les campagnes d'éradication. Les virus vaccinaux suivent les mêmes voies que les aliments : une partie vers la circulation sanguine pour créer une immunité humorale comme l'injectable, MAIS avec le risque de déclencher parfois des paralysies. L'autre voie par le gros intestin. Il peut alors créer une immunité intestinale qui bloquera les futurs virus polio qui passeraient par là. MAIS pas à la première vaccination ! Aussi, le virus sort avec les selles et peut circuler dans l'environnement. Il est parfaitement reconnu que pour éradiquer la polio il faudra supprimer le vaccin oral qui contribue à entretenir la circulation de virus polio d'origine vaccinale, certes atténués mais qui peuvent redevenir virulents en se recombinant avec d'autres entérovirus. Il est aussi reconnu qu'ils ont les mêmes capacités de circulation que les virus sauvages. Les virus polio de toute nature ne circulent plus en France par exemple. Une chose est certaine : ce ne sont ni le vaccin injectable ni l'oral qui ont pu obtenir ce résultat. C'est le contrôle de l'eau consommée par les populations, en particulier l'assainissement. http://questionvaccins.canalblog.com/archives/2011/05/23/21207453.html

 

 

J'ajoute ici à ce commentaire que le contrôle de l'eau consommée par les populations permet de les protéger d'une foule d'agents infectieux alors que la vaccination ne peut le faire, au mieux, que contre 3 virus.

J'ai écrit beaucoup d'articles sur ce thème en m'appuyant sur les données publiées sur les sites de l'OMS

Voir catégorie Polio http://questionvaccins.canalblog.com/archives/la_polio/index.html

Les 2 cas de polio provoqués par des virus dérivés de souches vaccinales ne font que confirmer que SEUL le contrôle de l'eau consommée par les populations permettra d'arrêter la circulation des virus polio. La vaccination, qu'elle soit injectable ou orale, ne saurait avoir un tel pouvoir quoi qu'on en dise et dira.

J'ajouterai que les médias sont évidemment parfaitement au courant du fait qu'il ne s'agit pas d'un virus sauvage mais d'origine vaccinale puisqu'ils ont pris l'information sur le site de l'OMS. On constate qu'ils ont décidé de la dissimuler. Pourquoi ?

La circulation de ces virus sera le problème essentiel qui compromettra une véritable éradication de la polio qui devrait s’accompagner, selon les normes de l’OMS, de l’arrêt de la vaccination. Il est possible qu’un jour l’OMS annonce l’éradication de la polio, c’est à dire des 3  formes dites sauvages du virus alors que des formes dérivées de souches vaccinales continueront de circuler avec les mêmes possibilités  de virulence. 

Il faudra alors savoir rappeler que le critère majeur de l’éradication sera l’arrêt de la vaccination qui ne se fera pas tant que la circulation de formes dérivées de souches vaccinales se poursuivra.

 

[1] http://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/11935-Ukraine-deux-enfants-touches-par-la-polio

[2] http://www.polioeradication.org/Dataandmonitoring/Poliothisweek.aspx

[3] http://questionvaccins.canalblog.com/archives/2015/08/18/32505071.html